Syndicat Mixte des Marais de Sacy    EN

                                                                                                                            

Contexte

Proche de la vallĂ©e de l’Oise, les Marais de Sacy sont situĂ©s Ă  l’intĂ©rieur d’un triangle formĂ© par les agglomĂ©rations de Clermont, CompiĂšgne et Creil. Ils constituent une vaste zone humide et tourbeuse d’un grand intĂ©rĂȘt Ă©cologique et patrimonial en raison de sa diversitĂ© faunistique et floristique. Ils sont bordĂ©s au sud de massifs boisĂ©s et au nord de prairies, peupleraies et cultures cĂ©rĂ©aliĂšres ou maraĂźchĂšres.

Les Marais de Sacy sont soumis Ă  un climat ocĂ©anique. La cuvette oĂč se dĂ©veloppent les marais se situe entre 32 et 62 mĂštres d’altitude. Elle est alimentĂ©e principalement par les Ă©mergences artĂ©siennes de la nappe de la craie sur sa bordure nord et par son impluvium direct. Les marais sont drainĂ©s en leur centre par la Frette canalisĂ©e qui rejoint l’Oise au lieu dit Saint Antoine. Une prĂ©sentation plus approfondie du contexte gĂ©ologique, hydrogĂ©ologique ainsi que du rĂ©seau hydraulique superficiel est consultable dans l'espace tĂ©lĂ©chargements (bas de page).

Histoire

Les Marais de Sacy, qui Ă©taient autrefois occupĂ©s par un lac, font l’objet d’une exploitation anthropique ancienne comme en tĂ©moignent les vestiges archĂ©ologiques retrouvĂ©s Ă  proximitĂ©.

Les premiers Ă©lĂ©ments prĂ©cis sur son exploitation remontent au XVIĂšme siĂšcle, Ă©poque Ă  laquelle commencĂšrent les opĂ©rations d’amĂ©nagement hydraulique qui se poursuivent de nos jours : extraction de la tourbe, rĂ©alisation des canaux (canal de la Frette
), mise en place d’ouvrages de rĂ©gulation des niveaux d’eau.

Les Marais Ă©taient auparavant des communaux indivis exploitĂ©s Ă  des fins agricoles : l’herbe Ă©tait fauchĂ©e pour le fourrage et la litiĂšre, les secteurs les moins humides Ă©taient cultivĂ©s.

La culture du cresson s’est dĂ©veloppĂ©e dans la partie Nord du site  dĂšs le XIXĂšme siĂšcle et a quasiment disparu au cours des annĂ©es 1970.

Ces diffĂ©rents usages ont façonnĂ© le paysage actuel des marais, laissant notamment des grandes piĂšces d’eau, des fossĂ©s drainants rectilignes et de nombreux puits artĂ©siens.

Actuellement, les principales activitĂ©s des Marais sont la chasse et d'autres activitĂ©s de loisirs (pĂȘche, dĂ©tente
). Les Marais appartiennent pour environ un quart de leur superficie au Conseil GĂ©nĂ©ral de l’Oise (240 hectares), pour plus d’un autre quart aux Communes (300 hectares) et pour le reste aux propriĂ©taires privĂ©s (460 hectares). 

IntĂ©rĂȘt faunistique et floristique

Les Marais de Sacy constituent un vaste ensemble de marais tourbeux essentiellement alcalins, hormis dans leur partie sud oĂč ils prĂ©sentent localement un faciĂšs acide. Les marais sont composĂ©s d’une mosaĂŻque de milieux naturels se caractĂ©risant par des critĂšres physionomiques homogĂšnes (eau, forĂȘt, prairie, roseliĂšre, fourrĂ© arbustif) et des espĂšces faunistiques et floristiques dominantes ou typiques. Le milieu est nĂ©anmoins dominĂ© par les formations hĂ©lophytiques Ă  marisques et phragmites plus ou moins embroussaillĂ©es.

 

Les principaux milieux naturels qui composent les Marais de Sacy sont ainsi les suivants :

  • les eaux courantes, constituĂ©es des riviĂšres et canaux, qui abritent des plantes caractĂ©ristiques comme les Ă©lodĂ©es, les renoncules et les callitriches ;
  • les eaux douces stagnantes (Ă©tangs et mares) et la vĂ©gĂ©tation aquatique associĂ©e (herbiers Ă  plantes immergĂ©es ou flottantes)
  • les milieux tourbeux pionniers (sur tourbe dĂ©nudĂ©e)
  • les formations de marais Ă  grandes herbacĂ©es en peuplements denses comportant peu d’espĂšces (diffĂ©rents types de roseliĂšres)
  • les prairies humides pĂąturĂ©es caractĂ©risĂ©es par la prĂ©sence de la Molinie et des joncs,
  • les prairies mĂ©sophiles,
  • les fourrĂ©s arbustifs humides : ils sont dominĂ©s par des saules cendrĂ©s dont la forme “ en boule ” est caractĂ©ristique de ce paysage de marais.
  • les boisements arborescents : ils sont d’origine naturelle ou anthropique (peupleraie en pĂ©riphĂ©rie du marais).


Ces milieux naturels Ă©voluent progressivement sous l’influence de facteurs divers, naturels ou anthropiques, intrinsĂšques ou extĂ©rieurs. De maniĂšre gĂ©nĂ©rale, les marais et tourbiĂšres suivent une Ă©volution qui les conduit des milieux d’eau douce stagnante vers des milieux forestiers, chaque stade de cette dynamique se traduisant par l’apparition (ou la disparition) d’espĂšces spĂ©cifiques dites indicatrices.

 

Parmi les espĂšces floristiques d’intĂ©rĂȘt on peut citer la Gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe), l’Inule Ă  feuilles de saule (Inula salicina), la Linaigrette Ă  feuilles Ă©troites (Eriophorum angustifolium), l'Epipactis des marais (Epipactis  palustris) ou encore les utriculaires, plantes carnivores prĂ©sentes dans les mares


 

Un cortĂšge faunistique important est prĂ©sent sur les Marais de Sacy. On retrouve des amphibiens comme le Triton crĂȘtĂ© (Triturus cristatus) ou la Rainette verte (Hyla arborea), des oiseaux tels que le Butor Ă©toilĂ© (Botaurus stellaris), le Blongios nain (Ixobrychus minutus), la Gorge bleue Ă  miroir (Luscinia svecica) ou encore la BĂ©cassine des Marais (Gallinago gallinago). De nombreux insectes Ă  enjeu patrimonial fort sont prĂ©sents sur le site comme la Leucorrhine Ă  gros thorax (Leucorrhinia pectoralis), le ConocĂ©phale des roseaux (Conocephalus dorsalis), le criquet ensanglantĂ© (Stetophyma grossum) ou encore le Miroir (Heteropterus morpheus)
 Enfin d’autres classes sont aussi ciblĂ©es comme l’araignĂ©e Dolomedes plantarius, les mollusques Vertigo moulinsiana et Vertigo angustior.

Problématiques

Plusieurs problématiques se posent sur ce site emblématique et notamment :

  • Le creusement des canaux et Ă©tangs - exploitation de la tourbe et amĂ©nagements hydrauliques amenant Ă  un drainage fort du marais,
  • La dynamique de vĂ©gĂ©tation et l’atterrissement naturel des marais amplifiĂ© par le paramĂštre prĂ©cĂ©dent,
  • Un manque d’entretien des milieux herbacĂ©s dans les marais (fermeture des milieux),
  • Une gestion non concertĂ©e des niveaux d’eau,
  • Des prĂ©lĂšvements d’eau divers (eau potable, agriculture),
  • Des apports d’élĂ©ments nutritifs divers, pollutions provenant du bassin versant,
  • Les vĂ©gĂ©taux prolifĂ©rant et la concurrence vĂ©gĂ©tale (exotiques envahissantes
)


Le Syndicat Mixte des Marais de Sacy apporte des solutions Ă  ces diffĂ©rentes problĂ©matiques, celles-ci sont prĂ©sentĂ©es dans l’onglet Les Actions et Natura 2000.

Zonages réglementaires

De par le grand intĂ©rĂȘt Ă©cologique et patrimonial et les menaces qui pĂšsent sur les Marais de Sacy, ce site a Ă©tĂ© identifiĂ© par plusieurs zonages dĂ©finissant des espaces naturels Ă  protĂ©ger.

Les Marais de Sacy ont Ă©tĂ© classĂ©s en Espaces Naturels Sensibles par le Conseil dĂ©partemental de l'Oise, ce qui a permis par la suite d’établir une zone soumise Ă  un droit de prĂ©emption. Le Conseil dĂ©partemental de l’Oise a acquis par la suite 230 hectares en 2001.

Ce site a aussi intĂ©grĂ© le rĂ©seau Natura 2000 dont le Document d’Objectifs a Ă©tĂ© validĂ© en 2005 par le comitĂ© de pilotage, et dont l’arrĂȘtĂ© de dĂ©signation en Zone SpĂ©ciale de Conservation a Ă©tĂ© signĂ© le 21 DĂ©cembre 2010.

 

Les cartes de délimitation des zonages réglementaires sont téléchargeables dans l'espace de téléchargement ci-dessous.