Facile, rapide et gratuit

Créez votre site maintenant

Je crée mon site

Syndicat Mixte des Marais de Sacy    EN

                                                                                                                            

Contexte

Proche de la vallée de l’Oise, les Marais de Sacy sont situés à l’intérieur d’un triangle formé par les agglomérations de Clermont, Compiègne et Creil. Ils constituent une vaste zone humide et tourbeuse d’un grand intérêt écologique et patrimonial en raison de sa diversité faunistique et floristique. Ils sont bordés au sud de massifs boisés et au nord de prairies, peupleraies et cultures céréalières ou maraîchères.

Les Marais de Sacy sont soumis à un climat océanique. La cuvette où se développent les marais se situe entre 32 et 62 mètres d’altitude. Elle est alimentée principalement par les émergences artésiennes de la nappe de la craie sur sa bordure nord et par son impluvium direct. Les marais sont drainés en leur centre par la Frette canalisée qui rejoint l’Oise au lieu dit Saint Antoine. Une présentation plus approfondie du contexte géologique, hydrogéologique ainsi que du réseau hydraulique superficiel est consultable dans l'espace téléchargements (bas de page).

Histoire

Les Marais de Sacy, qui étaient autrefois occupés par un lac, font l’objet d’une exploitation anthropique ancienne comme en témoignent les vestiges archéologiques retrouvés à proximité.

Les premiers éléments précis sur son exploitation remontent au XVIème siècle, époque à laquelle commencèrent les opérations d’aménagement hydraulique qui se poursuivent de nos jours : extraction de la tourbe, réalisation des canaux (canal de la Frette…), mise en place d’ouvrages de régulation des niveaux d’eau.

Les Marais étaient auparavant des communaux indivis exploités à des fins agricoles : l’herbe était fauchée pour le fourrage et la litière, les secteurs les moins humides étaient cultivés.

La culture du cresson s’est développée dans la partie Nord du site  dès le XIXème siècle et a quasiment disparu au cours des années 1970.

Ces différents usages ont façonné le paysage actuel des marais, laissant notamment des grandes pièces d’eau, des fossés drainants rectilignes et de nombreux puits artésiens.

Actuellement, les principales activités des Marais sont la chasse et d'autres activités de loisirs (pêche, détente…). Les Marais appartiennent pour environ un quart de leur superficie au Conseil Général de l’Oise (240 hectares), pour plus d’un autre quart aux Communes (300 hectares) et pour le reste aux propriétaires privés (460 hectares). 

Intérêt faunistique et floristique

Les Marais de Sacy constituent un vaste ensemble de marais tourbeux essentiellement alcalins, hormis dans leur partie sud où ils présentent localement un faciès acide. Les marais sont composés d’une mosaïque de milieux naturels se caractérisant par des critères physionomiques homogènes (eau, forêt, prairie, roselière, fourré arbustif) et des espèces faunistiques et floristiques dominantes ou typiques. Le milieu est néanmoins dominé par les formations hélophytiques à marisques et phragmites plus ou moins embroussaillées.

 

Les principaux milieux naturels qui composent les Marais de Sacy sont ainsi les suivants :

  • les eaux courantes, constituées des rivières et canaux, qui abritent des plantes caractéristiques comme les élodées, les renoncules et les callitriches ;
  • les eaux douces stagnantes (étangs et mares) et la végétation aquatique associée (herbiers à plantes immergées ou flottantes)
  • les milieux tourbeux pionniers (sur tourbe dénudée)
  • les formations de marais à grandes herbacées en peuplements denses comportant peu d’espèces (différents types de roselières)
  • les prairies humides pâturées caractérisées par la présence de la Molinie et des joncs,
  • les prairies mésophiles,
  • les fourrés arbustifs humides : ils sont dominés par des saules cendrés dont la forme “ en boule ” est caractéristique de ce paysage de marais.
  • les boisements arborescents : ils sont d’origine naturelle ou anthropique (peupleraie en périphérie du marais).


Ces milieux naturels évoluent progressivement sous l’influence de facteurs divers, naturels ou anthropiques, intrinsèques ou extérieurs. De manière générale, les marais et tourbières suivent une évolution qui les conduit des milieux d’eau douce stagnante vers des milieux forestiers, chaque stade de cette dynamique se traduisant par l’apparition (ou la disparition) d’espèces spécifiques dites indicatrices.

 

Parmi les espèces floristiques d’intérêt on peut citer la Gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe), l’Inule à feuilles de saule (Inula salicina), la Linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium), l'Epipactis des marais (Epipactis  palustris) ou encore les utriculaires, plantes carnivores présentes dans les mares…

 

Un cortège faunistique important est présent sur les Marais de Sacy. On retrouve des amphibiens comme le Triton crêté (Triturus cristatus) ou la Rainette verte (Hyla arborea), des oiseaux tels que le Butor étoilé (Botaurus stellaris), le Blongios nain (Ixobrychus minutus), la Gorge bleue à miroir (Luscinia svecica) ou encore la Bécassine des Marais (Gallinago gallinago). De nombreux insectes à enjeu patrimonial fort sont présents sur le site comme la Leucorrhine à gros thorax (Leucorrhinia pectoralis), le Conocéphale des roseaux (Conocephalus dorsalis), le criquet ensanglanté (Stetophyma grossum) ou encore le Miroir (Heteropterus morpheus)… Enfin d’autres classes sont aussi ciblées comme l’araignée Dolomedes plantarius, les mollusques Vertigo moulinsiana et Vertigo angustior.

Problématiques

Plusieurs problématiques se posent sur ce site emblématique et notamment :

  • Le creusement des canaux et étangs - exploitation de la tourbe et aménagements hydrauliques amenant à un drainage fort du marais,
  • La dynamique de végétation et l’atterrissement naturel des marais amplifié par le paramètre précédent,
  • Un manque d’entretien des milieux herbacés dans les marais (fermeture des milieux),
  • Une gestion non concertée des niveaux d’eau,
  • Des prélèvements d’eau divers (eau potable, agriculture),
  • Des apports d’éléments nutritifs divers, pollutions provenant du bassin versant,
  • Les végétaux proliférant et la concurrence végétale (exotiques envahissantes…)


Le Syndicat Mixte des Marais de Sacy apporte des solutions à ces différentes problématiques, celles-ci sont présentées dans l’onglet Les Actions et Natura 2000.

Zonages réglementaires

De par le grand intérêt écologique et patrimonial et les menaces qui pèsent sur les Marais de Sacy, ce site a été identifié par plusieurs zonages définissant des espaces naturels à protéger.

Les Marais de Sacy ont été classés en Espaces Naturels Sensibles par le Conseil départemental de l'Oise, ce qui a permis par la suite d’établir une zone soumise à un droit de préemption. Le Conseil départemental de l’Oise a acquis par la suite 230 hectares en 2001.

Ce site a aussi intégré le réseau Natura 2000 dont le Document d’Objectifs a été validé en 2005 par le comité de pilotage, et dont l’arrêté de désignation en Zone Spéciale de Conservation a été signé le 21 Décembre 2010.

 

Les cartes de délimitation des zonages réglementaires sont téléchargeables dans l'espace de téléchargement ci-dessous.